Pourquoi deux villes sur la même latitude n’ont pas forcément le même climat ?


Il se peut en effet que deux villes se trouvant sur la même latitude (ligne imaginaire parallèle à l’équateur) n’aient pas le même climat. Prenons l’exemple de Paris et Montréal qui se trouvent sur ce même parallèle. On pourrait croire que ces deux villes ont le même climat ce qui est absolument faux. En hiver la température atteint souvent les -10 degrés à Montréal, ce qui n’est évidemment pas le cas à Paris. Cette différence est due aux autres facteurs qui entrent en jeux comme les océans, les montagnes, les déserts. Paris profite du Gulf Stream, un courant océanique qui transporte de l’air humide et relativement chaud. Quant à Montréal, c’est un courant polaire descendant du Groenland qui arrive en hiver.

Conclusion : ce n’est pas parce que deux villes se situent sur la même latitude qu’elles auront le même climat, d’autres facteurs entrent en jeux.

7 réflexions sur “Pourquoi deux villes sur la même latitude n’ont pas forcément le même climat ?

  1. En effet, on possède un climat de merde à Montréal. Je vis en banlieue de Montréal. On passe du – 20 parfois en février à + 30 en juillet. Le meilleur temps pour visiter, c’est d’août au début octobre (l’été des Indiens survient au début octobre avec les arbres tout colorés dans les Laurentides et les Appalaches). Montréal est au sud du Québec. En hiver, l’hiver est plus rude dans les régions, à partir de la ville de Québec en allant vers l’est et en montant vers le nord.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s